Basilea Cup: 6 trampolinistes en finale et médaille d'argent pour Loïs

En début de saison, les entraîneurs tablaient sur 4, voire 5 qualifiés pour les Championnats suisses. Eh bien, ils seront 6 puisqu'à Théo, Loïs et Zachary déjà qualifiés, sont venus s'ajouter Ruben, Nicolas et Benjamin après leurs résultats à la Basilea Cup, 44e du nom.

En l'absence de Théo Scaletta, Loïs Médico a assuré à Lausen puisqu'il a réussi son record de points au libre (26.800) et en finale (26.700) ce qui lui a permis de mettre l'argent à son cou en catégorie U11 Garçons. Même réussite du côté de Ruben Garcia en catégorie U13 National : il obtient pour la deuxième fois les points synonymes de participation aux Championnats suisses et effectue un exercice en finale qui lui rapporte 37.475 points, soit son record. On en attendait pas moins de Benjamin Bissel, le vétéran de nos gymnastes, qui devait absolument réussir son concours pour espérer se rendre à Aigle les 25 et 26 mai prochain. Il a parfaitement maîtrisé son sujet en catégorie National A Hommes puisqu'il termine au 3e rang après son imposé et son libre. Il chute malheureusement en finale et rétrograde  à la 6e place. La surprise est venue de Nicolas Altenried, qui a commencé le trampoline il y a une petite année et qui s'est inscrit en concours, pour voir. Il verra donc tout du championnat suisse puisqu'il a fait ses points pour la deuxième fois et s'est offert une 5e place en finale en catégorie National B Hommes. Juste devant Zachary Katz (6e), qui avait déjà sa qualif en poche, et a tenté de ce fait un exercice plus difficile en finale et a été pénalisé pour avoir fait 11 touches au lieu de 10.

Chez les filles en catégorie U13 National, les objectifs étaient différents puisqu'elles viennent toutes pratiquement de commencer le trampoline de compétition. Il s'agissait pour Nonoca Huber, Pauline Filliettaz et Chloé Nicolet, de tester leur capacité à enchaîner 10 sauts différents, dont un ventral et un dorsal, et de se frotter au regard d'un panel de juges. Elles y sont toutes parvenues et ont même réussi à progresser au fil des concours. Il leur manque un peu de hauteur et d'assurance.... ce sera l'objectif pour l'année prochaine. Le constat et l'objectif sont les mêmes pour  Maeva Vurlod et Dragana Milovanovic en U15 National Filles

Et notre chapeau à Isabelle Kudelski. Même si elle n'a pas réussi à arracher une qualification en National B Dames, elle a prouvé que lorsque l'on aime, on peut... même à plus de 50 ans.